Le courage en politique, une promesse au féminin?

De ma brève participation au débat d’ouverture des Journées nationales des femmes élues le 24 novembre 2017, je garde une impression vive, joyeuse, en suspension. Ça s’est passé au Palais des Congrès d’Issy les Moulineaux, il y avait au moins 500 élues dans la salle (dont quelques hommes), et l’on percevait dès l’accueil une atmosphère électrique, avec des contacts qui semblaient à la fois attentifs, concernés et alertes. Dans son mot d’accueil, Julia Mouzon a donné le ton avec beaucoup de fraicheur et d’humour, et aussi une belle dose d’esprit critique lorsqu’elle a évoqué sa découverte surplombante du « local » vu depuis Bercy. La journaliste Carine Bécard a pris le relais avec fermeté en orientant immédiatement les échanges sur du concret, des recettes, des propositions, de l’efficacité. On sentait de l’impatience et de l’énergie. Les participantes n’étaient pas là pour faire de la figuration, comme si tout le monde partageait la conviction qu’il fallait aller à l’essentiel, sans chichis ni flonflons. Les invités de la tribune (une adjointe, un maire et une directrice) ont d’ailleurs été d’emblée interpelés sur des résultats et sur leur capacité à montrer les voies à suivre, par l’exemple.

Continuer la lecture