L’épreuve du récit…

Les métropoles à l’épreuve de leur récit politique. Le transcodage contrarié des émotions et de la technique -> communication présentée le 28 novembre 2012 dans le cadre du colloque Governing the Metropolis : powers and territories. New Directions for research organisé à Paris par le CEE, le LATTS et l’APUR (Session 2.6. Representation as a Policy Instrument – Metropolitan Representations) – L’ensemble des communications

RESUME DE LA COMMUNICATION. Comment s’exprime la violence symbolique du langage politique (et sur quelles rhétoriques dominantes) dans le processus de métropolisation? Nous avons mobilisé les résultats d’enquêtes récemment menées sur des politiques publiques dans les régions urbaines de Naples, Toronto, Montréal, Lyon, Strasbourg et Grenoble pour réfléchir à ce qui s’apparente à une mise à l’épreuve narrative du moment métropolitain. Nous faisons en effet le constat que les élites politiques (élus, fonctionnaires, experts) peinent à produire des discours audibles et légitimes au niveau intercommunal lorsqu’ils cherchent à énoncer des priorités d’action publique à cette échelle en matière d’aménagement, de développement et de cohésion sociale. Dans les façons de raconter les métropoles, on observe à la fois une panne de sens (des rhétoriques politiques sans émotion) et une panne d’éloquence (des discours professionnels sans séduction). Pour comprendre comment ces déficits en récits politiques illustrent mais aussi expliquent la gouvernabilité incertaine, différenciée et inachevée des institutions urbaines, la communication se propose d’intégrer dans l’approche cognitive des politiques publiques les effets de contexte et de territorialité en mobilisant différentes traditions analytiques (les Cultural Studies, l’entrée par la symbolique politique, la Narrative Policy Analysis). Cette combinatoire permet d’insister, en guise de conclusion, sur les processus de transcodage du bien commun local qui contrarient l’émergence d’un ordre politique à l’échelon métropolitain.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *