Sanglots, frissons et uppercut : la démocratie au risque des émotions…

Dans son dernier roman, Sylvain Tesson raconte avec malice comment le récit d’Homère sur l’odyssée d’Ulysse fourmille d’émois politiques atemporels. Les émotions ont toujours gouverné l’univers politique. Pourtant, depuis quelques années, on a l’impression qu’elles s’invitent dans notre quotidien politique de façon beaucoup plus intrusive et explosive, et parfois jusqu’au malaise.

D’une certaine manière, l’actualité récente du gouvernement Philippe illustre bien ce tournant émotionnel qui transforme, de façon insidieuse, notre relation non seulement à l’État, mais aussi à la citoyenneté et au territoire. Retour en images sur trois séquences saisissantes de sanglots et de frissons.

LIRE LA SUITE (The Conversation – 15 octobre 2018 – Alain Faure) (au format PDF)



Citer ce billet
A. Faure (2018, 16 octobre). Sanglots, frissons et uppercut : la démocratie au risque des émotions…. Les énigmes de l'action publique locale / carnet de recherche. Consulté le 25 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oedl