L’énigme des deux corps du Président

https://theconversation.com/pourquoi-certains-adorent-detester-emmanuel-macron-178665

Dans mes enquêtes auprès des élus locaux, je questionne les épreuves émotionnelles qui formatent et orientent les opinions, les engagements et l’exercice du pouvoir. La revue en ligne The Conversation m’a sollicité pour éclairer le mouvement d’exaspération et de colère que l’actuel Président de la République semble cristalliser sur sa personne depuis son élection auprès d’une partie de la population. Si la défiance des élites est une composante bien documentée dans les sciences sociales, la détestation exprimée à l’encontre d’Emmanuel Macron dans les médias et sur les réseaux sociaux relève de l’énigme en raison de la virulence et de la variété des jugements négatifs qui touchent l’histoire de vie, l’attitude, la gestuelle et la façon de s’exprimer du Président. Sa juvénilité, son absence d’ancrage et son « en même temps » agacent. En m’inspirant de la théorie des deux corps du Roi, je teste ici pour hypothèse que ces reproches cinglants illustrent pour partie un brouillage inédit des codes concernant les ressorts charnels et corporels de l’exercice du pouvoir présidentiel au quotidien.