Archives de l’auteur : A. Faure

À propos A. Faure

Chercheur CNRS en science politique au laboratoire PACTE (Université de Grenoble Alpes - France)

Virus de la recherche – saison 2 !!!

C’est une heureuse nouvelle en ces temps tourmentés. Vous pouvez consulter les 8 premiers textes inédits de 2021 de deux façons: soit en streaming sur le site des PUG, soit en téléchargeant à l’unité chaque texte sur votre ordinateur (au format pdf ou epb – 0.99€ la contribution). Le succès de cette aventure numérique repose sur la fraîcheur d’un format court (4 pages) où les savoirs scientifiques sont accessibles, dans un style littéraire vif et avec une pensée réflexive sur le monde. Les 58 ebooks 2020, toujours disponibles en ligne, sont là pour témoigner de cette effervescence. Parlez-en autour de vous, offrez-les, mettez-les dans vos références incontournables, proposez une contribution
Continuer la lecture

Des fusions territoriales à front renversé?

Ce texte est une contribution dans un ouvrage sur « Les organisations publiques en fusion » (sous la direction de Clément Arambourou, Emmanuel Négrier, Marion Paoletti et Vincent Simoulin). Le propos conclut la deuxième partie de l’ouvrage après 5 chapitres consacrés aux fusions des collectivités territoriales. Cet ouvrage s’inscrit dans le prolongement de deux rencontres scientifiques (une section thématique du congrès de l’Association française de science politique à Bordeaux en juillet 2019 sur « les fusions d’organisations publiques : un nouveau souci de soi de l’Etat » https://www.afsp.info/congres/congres-2019/sections-thematiques/st-06/ et une journée d’étude à Bordeaux en novembre 2019 sur les « organisations en fusion » https://durkheim.u-bordeaux.fr/Agenda/axe-LOR-Journee-d-etude-Les-organisations-publiques-en-fusion) – Parution prévue: courant 2021

Introduction

Sur les bancs de Sciences Po, dans les enseignements incontournables sur les réformes avortées de la Vème République, le redécoupage des territoires occupe une place de choix avec notamment le récit de deux revers qui symbolisent la période réformatrice faste des années soixante. Continuer la lecture

Les empreintes singulières des émotions premières des élus locaux

 

 

[ce document de travail sur l’impact des émotions enfantines des gouvernants dans leur façon de s’engager en politique et d’exercer le pouvoir a été soumis pour publication dans un numéro spécial sur les émotions politiques que la revue Lien social et Politique sortira courant 2021] – version du 07/01/2021 Continuer la lecture

Les mirages et les impasses du moment métropolitain…

[Cet essai est le document intermédiaire d’une proposition de contribution sur un projet d’ouvrage collectif piloté par Jean-Marc Offner dans le prolongement de la rencontre sur les cinquante ans de l’Agence d’Urbanisme de Bordeaux Aquitaine] version du 30/12/2020

Deux grandes réunions de famille se sont tenues récemment dans le monde de l’aménagement et de l’architecture, l’une pour fêter les 50 ans d’une agence d’urbanisme en pleine forme[1] et l’autre pour inviter toutes les agences à « explorer nos futurs (heureux) »[2]. Ces temps de rencontres donnent la température métropolitaine dans la mesure où ils permettent de prendre le pouls d’une grande multiplicité d’acteurs. Les agencistes d’urbanisme occupent ici une place privilégiée: ils se situent en première ligne, sommés à la fois de sonder le cœur des usagers, de structurer les politiques urbaines et de dessiner la ville de demain. Continuer la lecture

Les « révélations » autobiographiques sensibles du métier d’élu

[ce texte est le produit d’une réflexion engagée sur les ouvrages rédigés par des acteurs politiques. Il prend appui sur deux publications aux PUG dans la collection « Engagement » signées Michel Issindou -2019- et Pierre Mansat et Christian Lefèvre -à paraitre 2021-. Je l’ai rédigé pour préparer la participation à un projet d’ouvrage collectif]

Alain Faure – décembre 2020 Continuer la lecture

Malaise…

Une fois n’est pas coutume, je me permets de reproduire un courriel perso adressé à tous les collègues de mon labo sur notre façon collective d’aborder la période actuelle. Dans les temps difficiles qui viennent, nous avons plus que jamais besoin de réflexivité!